Dans le camp du « fer de lance » les hommes trouvent le temps long. Pour s’occuper ils organisent des paris que Saarl (Dryssaac) organisent. Pour truquer le combat, les adversaires de Gamato (Trem) mettent un terrible laxatif dans le seau auquel il s’abreuve. Ils attendent de voir le thunk se tordre de douleur et se précipiter aux latrines quand ce dernier attrape le seau et s’en vide le contenu… Sur la tête.

 

Gamato (Trem) étale son adversaire d’un seul coup de poing dans l’arène. Un peu plus tard, il vient auprès du médecin du camp, Aleyus (Zell), prendre des nouvelles de son adversaire.

Aleyus (Zell) : S’il va bien ? Je viens de lui perforer la boîte crânienne pour laisser échapper le sang de l’œdème, j’ai vissé une pièce d’acier dans son crane pour refermer l’ouverture mais je ne sais pas encore s’il va perdre la vue ou l’usage de la parole… Il va bien.

 

Filips (Joh)  s’aperçoit que six jeunes soldats dérigions sont en train de profiter de la fête pour piller les ressources des mercenaires. Il se précipite à la tente du vegen avec son air le plus pitoyable.

Filips (Joh) : Mon seigneur, mon empereur, des hommes sont en train de déshonorer le grand drapeau de l’Empire, ils insultent la dignité de votre grandeur, ils trompent l’illustre soldat et le grand capitaine que vous êtes en se livrant à d’odieuses infamies qui ternissent votre image de guerrier superbe…

Trem (Gamato) : Tu m’dégoûtes.

 

Gamato (Trem) est porté en triomphe par la foule après son combat victorieux contre les cinq gamins qu’il a vaincus en même temps et en deux minutes. Dans l’ombre, Aleyus (Zell) vient de comprendre que deux des nobliaux sont morts sous les coups et que dans un camp dérigion, c’est synonyme de crucifixion.

Aleyus (Zell) : … Et merde.

 

Filips (Joh) : Il est où le sixième con ?

Soldat (PNJ) : Il n’était pas de la noblesse, donc on l’a crucifié. C’est une mort digne…

Gamato (Trem) : Non. Mais qu’est-ce que ça fait rigoler !

 

Lors du combat qui devait servir de correction au cinq fils de nobles qui ont tenté de voler les mercenaires, Gamato (Trem) tue accidentellement deux d’entre eux.

Joh (Filips) : Je prends le corps discrètement, en faisant comme si le gars était encore vivant, je me faufile jusqu’à l’infirmerie. Quand le médecin arrive, à la barbe de tout le monde et dans le dos de notre officier, je le ressort pour le planquer dans la charrette et je me tire.

Les autres, une fois que tout est terminé et qu’ils s’en sont mis plein les poches grâce aux paris qu’ils ont organisés : Tiens, prend une pièce Filips, tu t’es bien débrouillé….

 

Lors de la correction, Aleyus (Zell) propose à Gamato (Trem) de renouveler le coup du sable et du piment sur les bandages qui recouvrent les doigts du thunk.

Gamato (Trem) : Non, ne t’embête pas, c’est juste deux merdeux…

Le Vegen dérigion (PNJ) voyant le ridicule des deux gamins face à la brute: Finalement on va envoyer les cinq en même temps.

Gamato (Trem) : Humm… Finalement, envoie les bandages qui piquent.

 

Pour éviter la croix à Gamato (Trem), toute l’équipe tente de faire disparaitre les cadavres. Filips (Joh) a l’idée de les faire passer pour déserteurs et essaie de faire en sorte que les cadavres quittent le camp.

Saarl (Dryssaac) sort le premier cadavre et le cache juste avant qu’Azul, son officier, lui tombe dessus pour lui demander des comptes. Dans le dos du capitaine, Filips (Joh) passe le second cadavre. Pendant de longues minutes, Saarl (Dryssaac) est obligé de faire la conversation à Azul pour que Filips (Joh) finisse de cacher laborieusement le cadavre…

 

Après avoir passé la partie à tabasser des mecs, à tricher, à mentir, à voler, à diffamer, à jeter des cadavres aux cochons affamés, à s’envoyer des prostituées (parfois à la limite du viol), Zellruhn (Aleyus) se confie à Thex (MJ).

Zell (Aleyus) : Je n’ai pas l’habitude de jouer comme ça…

 

Azul (PNJ) a décidé que le départ aurait lieu sur le champ mais Gamato (Trem), occupé à boire dans un bordel, ne l’entend pas de cette oreille.

Azul (PNJ) : Que ça te plaise ou pas, nous partons !

Gamato (Trem) : Rien à foutre ! Je suis occupé !

Quand il sort enfin du bordel, la troupe s’est déjà mise en marche et Azul a embarqué la monture de Gamato (Trem). Trente minutes de course dans le désert s’offrent maintenant à lui.

Gamato (Trem) : Et merde.

 

Saarl (Dryssaac) prend les paris et se lance dans un discours visant à décrédibiliser Gamato (Trem) afin que les paris se portent sur ses adversaires et qu’il maximise son profit lorsque le thunk aura gagné. Il a misé tout ce qu’il possède sur ce coup. Malheureusement, il en fait trop et il obtient l’effet inverse de celui escompté.

Saarl (Dryssaac) : Et merde.

 

Le groupe arrive enfin à Pôle et se fond dans le flot de sa population.

Saarl (Dryssaac) : Nous y voici enfin, il nous faut maintenant trouver ce Joncquère… Pourtant j’ai l’impression qu’on a oublié quelque chose.

Filips (Joh) : Peu importe. L’important c’est qu’on ne se soit pas fait chopper avec les cadavres des deux nobles qu’on a….

Tous : ON A OUBLIE DE BOUGER LES MACCHABEES !!